Consultez gratuitement nos différents cours

  • Les résistances linéaires (Schéma électronique)

    Les résistances LDR La LDR est une résistance donc la valeur varie en fonction de l'intensité de l'éclairement. La résistance est de quelques ohms en cas de forte lumière pour atteindre quelques mégas ohms  dans l'obscurité. Le matériel de base utilisé ici est le sulfure de plomb. Les photorésistances peuvent être utilisées en continue et en alternatif outre les photos résistances sensibles à la lumière visible, il existe des photorésistances sensibles aux rayons ultraviolet et infrarouge. Leur symbole...

    Lire la suite : Les résistances linéaires

  • Equations différentielles (Mathématique)

    Equation différentielle d'ordre 1 On rappelle qu'une équation différentielle est une relation de la forme R[f(n)(x),f(n-1)(x),...,f(x),x)]=0 (E), la résoudre consiste à trouver une ou plusieurs fonctions vérifiant (E) connaissant ou non une solution particulière de (E). Le plus haut degré de f(N) est l'ordre de l'équation différentielle. Forme générale Une équation différentielle d'ordre 1 est de la forme y'=f(x, y) (E) est solution de la forme y=G (x: constante). Equations différentielles...

    Lire la suite : Equations différentielles

  • La respiration chez les vertébrés (Science de la Vie et de la Terre)

    La respiration est un phénomène qui se manifeste par les mouvements rythmés et qui se traduit par des échanges entre l'organisme et le milieu extérieur. Il existe différents modes de respiration selon qu'on se retrouve en milieu aquatique ou aérien.   Respiration en milieu terrestre La respiration pulmonaire Dans la respiration pulmonaire l'air pénètre par les narines, arrive aux poumons puis ressort par les narines Exemple de vertébré à respiration pulmonaire: l'homme, le chien Mouvements...

    Lire la suite : La respiration chez les vertébrés

Végétation, sol et faune du Cameroun

Le Cameroun est caractérisé par la diversité de sol de végétation et de faune.

 


Végétation et sols

La végétation Camerounaise est le condensé de celle de l'Afrique intertropicale. On a la forêt dense humide et méridionale (Sud). Une savane arborée au centre (Dans l'Adamaoua). La steppe dans le Nord, la forêt et la prairie des montagnes. Les sols sont aussi variés.

La zone équatoriale

La végétation

La forêt dense humide.
Elle caractérise la région équatoriale. C'est une forêt primaire verte aux arbres géants. Elle compte plusieurs étages. Le sous-bois est presque absent, se réduisant à un maigre tapis herbeux. Lorsqu'elle est détruite par le feu, on parle d'une forêt secondaire qui évolue vers la savane qui a des espèces variées. Mais les peuples homogènes sont rares.

  • La forêt galerie. On la trouve le long des cours d'eau.
  • La mangrove. Elle se rencontre dans le secteur côtier de la plaine côtière. Ici les espèces sont adaptées au milieu des arbres est petite. Ce sont des arbres à feuilles tantôt caduques tantôt persistantes.
  • La forêt montagnarde. Elle subit l'influence de l'altitude. Vers 1.800m cette forêt disparaît.

Les sols

Il s'agit des sols profonds, résultants de l'action des précipitations des températures. Ces sols sont variés.

  • Les sols latéritiques. Ils sont les plus répandus dans toute la province du centre.
  • Les sols argileux pauvres. Dans la région côtière et les régions voisines. Ce sont des sols peux fertiles.
  • Les sols volcaniques brins et noirs. Il sont fertiles et se trouvent dans les hauts plateaux de l'Ouest du mont Cameroun.
  • Les sols alluviaux des grandes plaines. Exemple: La plaine de Mbo, la plaine de Ndop (Nord-Ouest), ces sols sont très fertiles.

La zone tropicale

Végétation

La végétation caractéristique est la savane. On distingue:

  • Les savanes boisées soudanaises de l'Adamaoua riche en arbustes, en arbre et en herbes avec des dépressions boisées (forêt galerie)
  • Les savanes herbeuses née de la dégradation par les feux de brousse et l'érosion. Ici on note la présence de certains arbres utiles à l'homme. Exemple: les acacias.
  • La steppe. Elle occupe les régions les plus sèches de l'Extrême Nord. Le tapis herbeux est moins fourni. Parfois on y rencontre des arbustes et des plantes épineux qui résistent à la chaleur. Le long du Logone et Chari sont inondées. Ce sont les Yaérés.

Les sols

Ce sont des sols peux profonds à cause des précipitations peux abondantes. Ce sont des sols ferrugineux et ferralitiques dû à la succession des saisons sèches et pluvieuses.
On note quelques sols volcaniques (mont Mandara). D'une façon générale ce sont des sols peux fertiles. Exemple: les Bowé.

 


La faune

La faune est divisée en deux groupes: celle de la région équatoriale et celle de la région tropicale.

La région équatoriale

Cette faune est constituée de serpents, de nombreux animaux grimpeurs, des écureuils, des oiseaux multiples et quelques grands animaux (éléphants, lions...)

La faune de la région tropicale

Elle comprend l'essentiel de la faune. On y rencontre tous les animaux féroces, les grands oiseaux coureurs (aigles, vautours...) et les autres oiseaux.
Pour les protéger, on a créé de multiples parcs et réserves. Exemple: Wasa, Bouba Njida, Bénoué, Kalamaloun, Korup...