ENAM (Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature)

Parent Category: Ecoles & universités Category: Grandes écoles

L'école nationale d'administration et de magistrature (ENAM) a été crée en 1964 suite à la transformation de l'école camerounaise d'administration(ECA) qui a été crée en 1959. C'est un établissement public d'enseignement supérieur professionnel à caractère administratif, doté de la personnalité juridique et financière.

 


La formation à l'ENAM se fait dans les divisions suivantes :

 

Division administrative

  • Section administration générale
  • Section prix, poids et mesure
  • Section administration du travail
  • Section administration hospitalière

 

Division des régies financières

  • Section douane
  • Section impôt
  • Section trésor
  • Section comptabilité matière

 

Division judiciaire

  • Section magistrature 
  • Section greffes

 

Division linguistique et des nouvelles technologies de l'information et de communication

  • Cellule linguistique
  • Cellule des NTIC



Condition d'admission


Concours externe


les Candidats ayant 32 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours et justifiant de l'obtention du baccalauréat, pour les candidats du cycle B, et d'une licence ou d'un diplôme équivalent, pour les candidats du cycle A. La maîtrise en droit est requise pour le recrutement des auditeurs de justice.

 

Concours interne


les Fonctionnaires âgés de 45 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours et justifiant d'une ancienneté de 5 ans au moins dans la catégorie B pour les candidats au concours du cycle A. Ils doivent être munis d'une autorisation de concourir délivrée par le ministre chargé de la Fonction publique.

Les candidats étrangers doivent être présentés par leur pays d'origine et réunir les mêmes conditions que les Camerounais. Les tests de sélection sont faits par l'ENAM et en collaboration avec les Représentations Diplomatiques et Consulaire des Pays concernés.

Pour les greffes :

  • il faut être fonctionnaire de la catégorie B des corps des greffes justifiant une ancienneté de cinq (05) ans au moins dans le grade au 1er janvier de l'année du concours ;
  • être âgé de quarante cinq (45) ans au plus, au premier janvier 2013.

 

Pour les auditeurs de justice :

  • Réunir les conditions générales requises pour l'accès aux emplois publiques ;
  • pour les sections administratives et judiciaires, être titulaire d'une maitrise en droit privée ou en droit publics d'une université camerounaise, ou d'un diplôme étranger reconnu équivalent par l'autorité compétente et agrée parle ministre chargé de l'enseignement supérieur ;
  • pour la section des comptes, être titulaire soit d'une maitrise en science économique ou en science de gestion, soit d'un master en informatique d'une université camerounaise, ou d'un diplôme étranger reconnu équivalent par l'autorité compétente agrée par le ministre chargé de l'enseignement supérieur.

 


Débouchés


A la sortie de cette école, vous serai intégré à la fonction publique camerounaise à la catégorie A1 pour le cycle B, à la catégorie A2 pour le cycle A .
Composition du dossier

Pour les DARF A, les administrateurs de greffe et les auditeurs de justice :

  • une copie certifiée conforme du diplôme requis ;
  • une attestation de présentation de l'original du diplôme signée par le gouverneur de région ou le préfet ;
  • une attestation de présentation de l'original du baccalauréat ou de tout autre diplôme ayant permis l'accès à l'enseignement supérieur ;
  • une quittance des droits d'inscription délivrée par l'agent comptable de l'ENAM pour les candidats déposant leurs dossiers à Yaoundé ou par les délégués régionaux de la fonction publique et de la réforme administrative pour les autres candidats ;
  • un bulletin n°3 du casier judiciaire datant de moins de trois (03) mois à la date de dépôt de dossier.
  • un certificat médical da tant de moins de trois (03) à la date dépôt du dossier, signé par un médecin de l'administration ;
  • une copie certifiée conforme de l'acte de naissance ; pour les candidats internes, une autorisation de concourir délivrée à la bonne date par le ministre chargé de la fonction publique, et l'acte d'intégration pour les candidats externes.

 

Pour les DARF B, les greffiers :

  • Une copie certifiée du diplôme requis ;
  • Une attestation de présentation de l'original du diplôme signée par le gouverneur de région ou le préfet ;
  • Une quittance des droits d'inscription délivrée par l'agent comptable de l'ENAM pour les candidats déposant leurs dossiers à Yaoundé ou par les délégués régionaux de la fonction publique et de la réforme administrative pour les autres candidats ;
  • bulletin n°3 du casier judiciaire datant de moins de trois (03) mois à la date de dépôt de dossier.
  • un certificat médical da tant de moins de trois (03) à la date dépôt du dossier, signé par un médecin de l'administration ;
  • Une copie certifiée conforme de l'acte de naissance, dactylographiée, signée par une autorité administrative ou municipale.

 


 

Anciennes épreuves disponibles ici: Télécharger


Contact


www.enam.cm