Warning: imagecreatefrompng(): gd-png: libpng warning: bKGD: invalid in /htdocs/libraries/vendor/joomla/image/src/Image.php on line 703

Conquêtes et résistances en Afrique

Index de l'article

Jusqu'au début du 19es l'Afrique est un vaste continent "inconnu" qui vit pratiquement replié sur lui-même. Or dans la 1ere moitié du 19es de timides implantations Européennes voient le jour. Elles se renforcent dans la 1ere moitié du 19es et prennent de l'ampleur au lendemain de la 2e conférence de Berlin. Désormais le continent Africain vivra au rythme d'une part des conquêtes et rivalités Européennes et d'autres part des résistances Africaines.

 

Les positions Européennes et les agents de pénétration

 

Les positions Européennes

 

Jusqu'en 1870 les positions Européennes en Afrique sont faibles et essentiellement limitées aux zones côtières. En Afrique du Nord la France est installée en Algérie et en Tunisie. En Afrique de l'Ouest la France est installée au Sénégal et l'Angleterre au Gold Coast. En Afrique méridionale les Anglais sont installés au Cap et au Nord. Pour prendre connaissance de l'intérieur du continent, ils se servent de trois agents de pénétration.

 

Les agents de pénétration

 

Il s'agit des explorateurs des missionnaires et des commerçants.

 

Les explorateurs

 

A partir de 1860 mus par la curiosité scientifique et le goût de l'aventure les explorateurs se lancent à la découverte de l'Afrique. On peut citer entre autre Mungo Park qui remonte la Gambie; René Caillé qui atteint Tombouctou; Gustav Nachtigal qui explore le Tibet et arrive au Nord Cameroun; Barth qui part de Tripoli jusqu'au Bornou; David Livingstone qui explore l'Afrique orientale; Henry M. Stanley qui explore le Congo Belge; Savognan de Brazza explore le Congo Français.

 

Les missionnaires

 

Mus par un souci humanitaire, les missionnaires entreprennent d'évangéliser les peuples Africains, de lutter contre l'esclavage et les coutumes dites barbares. On peut citer certaines société missionnaires, Exemple: Les pères Blanc; les pères du Saint Esprit; Pieuse Société des missions pollotins; Baptist missiuonary Society en 1841.

 

Les commerçants

 

Mus par la recherche des débouchés et des matières premières, les commerçants ouvrent les comptoirs commerciaux le long des côtes Africaines, exemple: Adolf Woermann à Douala (Cameroun).

 

 


La deuxième conférence de Berlin (Novembre 1884 - Février 1885)

 

Elle est convoquée le 15 Novembre 1884 par le chancelier Allemand Otto Von Bismarck. Elle s'achève le 26 Février 1885 et réunit 14 puissances Européennes.

 

Les raisons de la convocation

 

L'objectif était de réglementer la conquête coloniale et d'éviter que les crises ou rivalités entre puissance Européennes n'aboutissent à la guerre. Par ailleurs l'Allemagne avait besoin des débouchés pour ses industries et des escales pour sa flotte. Enfin le roi des Belges Léo Paul II voulait obtenir la reconnaissance de ses droits sur le Congo.

 

Les clauses ou résolutions

 

Elles sont de 3 ordres.

 

Les clauses commerciales

 

Elles prévoyaient la liberté de navigation et de commerce sur tous les grands fleuves Africains même en temps de guerre.

 

Les clauses juridiques

  • Toutes puissances installées sur la côte Africaine avaient droit sur l'arrière pays (hinterland)
  • Toute occupation d'un territoire par une puissance Européenne devait être signalée aux 14 puissances ayant participées à la conférence.
  • L'Etat indépendant du Congo était reconnu comme propriété personnelle du Roi Léo Paul II de Belgique.
  • Le Congo Français a libre accès à la mer, mais le Portugal conservera l'enclave de Cabinda.

Les clauses humanitaires

 

Elles prévoyaient la suppression de l'esclavage et de coutumes dites barbares.